Grille et liste des films

Vidéos

Institut Lumière


Programme 2010

ouverture

Prix Lumière 2010
Visconti
Ciné US 70's
Raymond Bernard
Dario Argento
Hommages
Dejà classiques!
De retour sur les écrans
Best of

Clôture du festival



Chantons sous la pluie

Chantons sous la pluie

 


SINGIN’ IN THE RAIN
de Stanley Donen et Gene Kelly
Exclusif : séance en présence de Stanley DONEN


Lundi 4 octobre 2010- 20h00 -  Halle Tony Garnier (Lyon 7)


L'une des œuvres les plus exaltées et enthousiastes de l'histoire du cinéma : la comédie musicale Chantons sous la pluie ouvrira le festival Lumière 2010 à la Halle Tony Garnier en présence de Stanley Donen !

 

 

Chantons sous la pluie
L'histoire :
Hollywood, 1927. La foule se presse à la première du film muet Royal Pascal. Le célèbre Don Lockwood (Gene Kelly), entouré de son vieux copain Cosmo Brown (Donald O’Connor) et de sa fiancée à l’écran, Lina Lamont (Jean Hagen), raconte ses débuts dans le métier. En partant, Don est assailli par des fans et se réfugie dans la voiture de Kathy Selden (Debbie Reynolds). Celle-ci ne semble pas impressionnée par la star du cinéma muet...

 

 

Chantons sous la pluie est sans doute l’un des plus beaux films du monde. L’un des plus accomplis, des plus cohérents, des plus fascinants. Cette comédie musicale devenue mythologique (en particulier grâce à la chanson-titre) incarne la quintessence d’une époque, celle de la fin des années 1920 aux Etats-Unis, quand la mode des flappers est au charleston, et celles du monde du cinéma à l’apparition du parlant. Ici, l’aspect historique est aussi drôle que passionnant : flirtant avec la parodie, il montre la valse des stars de l’ancien monde qui doivent prendre des cours de diction, l’excitation des producteurs qui ne veulent pas se laisser déborder par une technique tâtonnante, l’ascension des musiciens qui trouvent une nouvelle place et bien sûr la frénésie du public, excité chaque fois que le cinéma s’est techniquement réinventé. Les superbes décors de studio et surtout les costumes – il faut voir la scène du défilé publicitaire où la tenue de chaque mannequin est commentée avec beaucoup de pragmatisme – contribuent à une reconstitution minutieuse et réjouissante. Celle-ci est valorisée par les couleurs du « Technicolor Flamboyant » utilisé à la grande époque des comédies musicales des années 1940. Musique et danse sont omniprésentes dans le film : les acteurs sont des danseurs hors-pairs et leurs numéros de claquettes, en plus d’être beaux, impressionnants et merveilleusement chorégraphiés par les réalisateurs Gene Kelly et Stanley Donen eux-mêmes, sont d’une drôlerie qui n’a jamais vieillie. Ajoutons-y un rythme vif et plein de gaieté. Dès la sortie du film, un jeune critique ne s’y trompa pas :


Chantons sous la pluie
« Ce film d’un danseur est le film de la joie. Il ne doit pas exister un film musical aussi peu gratuit que celui-là qui ne vise pas à l’enchantement des sens, mais celui – ô combien plus délicieusement émouvant – du cœur. »
Il s’appelait Claude Chabrol, et il était, dans Les Cahiers du cinéma, ensorcelé par le foisonnement visuel et sonore, par l’exaltation permanente de l’idée qu’en cinéma tout est toujours possible, conviction dont la parfaite illustration est la séquence onirique du ballet de Broadway avec l’indépassable Cyd Charisse.



STANLEY DONEN, SI GRAND


Lorsqu’il co-réalisa Chantons sous la pluie avec Gene Kelly, Stanley Donen (lui-même ancien danseur) avait… 28 ans et en était déjà à son troisième film – le premier, Un jour à New York (On the town, 1949), fut également co-réalisé avec Gene Kelly. Mais il n’a pas réalisé uniquement des « musicals ». En témoigne la belle réussite de films comme Voyage à deux (Two for the Road), Arabesque, Charade et le méconnu Beddazled.


Chantons sous la pluie
UN DUO HORS PAIR : GENE KELLY & STANLEY DONEN


Dès leurs débuts à Broadway, le chorégraphe et musicien Stanley Donen et le chorégraphe et danseur Gene Kelly se lient d’amitié. Stanley Donen devient l’assistant-chorégraphe de Gene Kelly pour Best Foot Forward et renouvelle l’expérience avec divers titres dont leur premier succès, La Reine de Broadway (Cover Girl, Charles Vidor, 1942) suivi d’Escale à Hollywood (Anchor Aweigh, George Sidney, 1945) avec Frank Sinatra. Associé au producteur Arthur Freed, les deux amis réalisent ensemble leurs plus grandes comédies musicales : Un jour à New York (On the Town, 1949), puis Chantons sous la pluie en 1951 et Beau fixe sur New York (It’s Always a Fair Weather, 1955). Parallèlement, Gene Kelly est le chorégraphe de quelques succès de Vincente Minnelli comme Le Pirate (The Pirate, 1948) et Un Américain à Paris (An American in Paris, 1951).

Chantons sous la pluie
 centième anniversaire du premier tour de manivelle
Centième anniversaire du premier tour de manivelle, rue du Premier-Film,
mars 1995 - 
copyright : Patrick Ageneau
CONTRE TOUTE ATTENTE


Alors que son succès est colossal, Chantons sous la pluie ne reçoit aucun Oscar en 1953. Il fut cependant nominé pour la récompense de la meilleure actrice de second rôle (Jean Hagen) et celui de la meilleure musique de film (Lennie Hayton). Celle-ci est restée associée à Chantons sous la pluie mais n’avait pas été composée spécifiquement pour le film.


STANLEY DONEN LE LYONNAIS


 

Stanley Donen n’est pas un inconnu du public lyonnais, pas plus que Gene Kelly (invité par UGC dans les années 80 et qui visita le Château Lumière). Comme Cyd Charisse, il fut l'invité d’honneur de Guy Darmet et de la Biennale de la Danse en 1990. Stanley fit une autre apparition entre Rhône et Saône à l'occasion du centenaire du cinéma en octobre 1994 au Palais des Congrès. Tous ceux qui étaient présents ce soir-là se souviennent du frisson qui parcourut le public quand Gene Kelly commence à fredonner Singin’ in the Rain. Stanley revint à Lyon pour le jour du centième anniversaire du premier tour de manivelle, rue du Premier-Film, en mars 1995. La photo figure en grand sur les murs du Château Lumière : on le voit sortir du Hangar en compagnie de Youssef Chahine, Jerry Schatzberg, André de Toth, Carlos Diegues, Bertrand Tavernier, etc.


Chantons sous la pluie

Fiche technique


Chantons sous la pluie
(Singin’ in the Rain)
Etats-Unis, 1952, 1h43, couleur Technicolor trois bandes, format 1:37
Réalisation : Stanley Donen, Gene Kelly
Scénario : Adolph Green, Betty Comden
Assistant à la réalisation : Marvin Stuart
Photo : Harold Rosson
Musique : Lennie Hayton, Nacio Herb Brown
Chansons : Nacio Herb Brown, Roger Edens, Arthur Freed, Al Hofman, Al Goddhart, Betty Comden, Adolph Green
Montage : Adrienne Fazan
Décors : Randall Duell, Cedric Gibbons Chorégraphie : Stanley Donen, Gene KellyCostumes : Walter Plunkett Production : Arthur Freed, MGM
Interprètes : Gene Kelly (Don Lockwood), Donald O’Connor (Cosmo Brown), Debbie Reynolds (Kathy Selden), Jean Hagen (Lina Lamont), Millard Mitchell (Simpson), Cyd Charisse (la danseuse), Douglas Fowley (Roscoe Dexter), Rita Moreno (Zelda Zanders), Dawn Addams (Teresa)
Sortie aux Etats-Unis : 11 avril 1952
Sortie en France : 11 septembre 1953

Remerciements chaleureux à Jean-Jacques Varret et à l'équipe des Films du Paradoxe, société distributrice du film, pour la copie neuve spécialement tirée pour l'ouverture.



Soirée d'ouverture

Lundi 4 octobre 2010 à 20h
Halle Tony Garnier, Lyon
Venez assister à la soirée d'ouverture du festival, en présence de Stanley Donen nombreuse personnalités du cinéma. Un soirée exceptionnelle à la Halle Tony Garnier, transformée pour l'occasion en gigantesque salle de Cinéma.



 LA GRILLE - PROGRAMMATION 2010.pdf