Grille et liste des films

Vidéos

Institut Lumière


Programme 2010

ouverture

Prix Lumière 2010
Visconti
Ciné US 70's
Raymond Bernard
Dario Argento
Hommages
Dejà classiques!
De retour sur les écrans
Best of

Clôture du festival



La Terre Tremble

de Luchino Visconti

Italie, 1948,


Dans les années quanrante en Sicile, les misérables pêcheurs d’Aci Trezza n’ont d’autre choix que de vendre leur poisson à vil prix aux mareyeurs locaux, propriétaires des embarcations. Le jeune ‘Ntoni Valastro, conscient de cette injustice intolérable, pousse sa famille à se rebeller, à hypothéquer leur maison et acheter leur propre bateau…

Si la dramaturgie et l’esthétique de ce deuxième film l’éloignent du style documentaire, on retrouve dans le portrait de ces pêcheurs le réalisme auquel Visconti tenait. Michelangelo Antonioni admira la poésie du film, notamment « les éclats de voix, les rumeurs d’un départ pour la pêche, au crépuscule, les chansons des maçons, la lueur livide de l’orage, les inflexions de ‘Ntoni et la résignation de sa mère, et tant d’autres choses dans lesquelles, à part l’inévitable polémique sociale qu’elles entraînent avec elles, on trouve le ton et le timbre le plus sincère de la voix poétique de Luchino Visconti. »

 




Visconti et le communisme

Les communistes italiens qui avaient cofinancé le film lui reprochèrent son esthétisme et son pessimisme. Pourtant en aucun cas l’échec de ‘Ntoni ne remet en cause la légitimité de sa rébellion contre l’oppression.

 

 

Copie restaurée en 2000 par la Cineteca Nazionale di Roma.


Séances



Mardi 05 octobre à 17h15, CNP Terreaux
Samedi 09 octobre à 14h30, Cinéma Opéra
En présence de Laurence Schifano



La Terre tremble
(La terra trema)

Italie, 1948, 2h40, noir et blanc, format 1:37
Réalisation : Luchino Visconti
Scénario : Luchino Visconti, librement adapté de I Malavoglia de Giovanni Verga
Photo : G.R. Aldo (Aldo Graziati)
Musique : Willy Ferrero et Luchino Visconti
Montage : Mario Serandrei
Interprètes : Les habitants d’Aci Trezza : Antonio Arcidiacono (‘Ntoni), Giuseppe Arcidiacono (Cola), Antonino Micale (Vanni), Salvatore Vicari (Alfio), Luchino Visconti, Antonio Pietrangeli (les narrateurs)