Grille et liste des films

Vidéos

Institut Lumière


Programme 2010

ouverture

Prix Lumière 2010
Visconti
Ciné US 70's
Raymond Bernard
Dario Argento
Hommages
Dejà classiques!
De retour sur les écrans
Best of

Clôture du festival



L’Etranger

de Luchino Visconti

Italie • France • Algérie, 1967


Alger, 1933. Meursault mène une vie monotone et semble insensible au monde qui l’entoure. La mort de sa mère, l’amour que lui porte Marie, la promotion qu’on lui propose, tout le laisse indifférent. Un dimanche, Meursault tue un homme, sur la plage, presque par hasard…


CNP Terreaux / le 5.10.2010
14h30 L’Étranger de Luchino Visconti présenté par Agnès Varda

 

 

 

Dans ce film qu’il espérait tourner depuis bien longtemps, Visconti témoigne d’une très grande fidélité envers l’œuvre de Camus, dont il dit, pour justifier son projet : « Une œuvre de ce niveau n’appartient plus à son pays seul, elle appartient au patrimoine universel. » L’accueil fut mitigé en France, tant l’œuvre semblait intouchable et le projet ambitieux. La voix off, qui reprend le texte de Camus, se veut gage de fidélité au roman, et suit le parcours d’un Meursault qui vit comme un étranger à la société, comme indifférent au monde qui l’entoure. Un film devenu rare, à découvrir.

 

 

 

L’Algérie de Camus
Pour restituer au mieux l’atmosphère du roman, Visconti a tourné son film en Algérie, sur les lieux où vécut Albert Camus. Une reconstitution minutieuse de l’Alger de la fin des années 1930, sous une chaleur accablante et un soleil éblouissant.

 

 

Copie neuve fournie par Tamasa Distribution.





Séances



Mardi 05 octobre à 14h30, CNP Terreaux
En présence de Agnès Varda
Dimanche 24 octobre à 14h30, ITUT LUMIERE / HANGAR / LYON 8



L’Étranger
(Lo straniero)
Italie • France • Algérie, 1967, 1h45, couleur, format 1:66
Réalisation : Luchino Visconti
Scénario : Luchino Visconti, Suso Cechi D’Amico, Georges Conchon, Emmanuel Roblès d’après L’Étranger d’Albert Camus
Photo : Giuseppe Rotunno
Musique : Piero Piccioni
Montage : Ruggero Mastroianni
Interprètes : Marcello Mastroianni (Meursault), Anna Karina (Marie Cardona), Georges Wilson (le juge d’instruction), Bernard Blier (l’avocat), Georges Géret (Raymond), Bruno Cremer (le prêtre)