Grille et liste des films

Vidéos

Institut Lumière


Programme 2010

ouverture

Prix Lumière 2010
Visconti
Ciné US 70's
Raymond Bernard
Dario Argento
Hommages
Dejà classiques!
De retour sur les écrans
Best of

Clôture du festival



J’étais une aventurière

de Raymond Bernard

France,


Véra Wronski ravissante comtesse russe ruinée séduit de riches prétendants à qui elle vend de faux bijoux. Ses deux complices Desormeaux et Paulo l’accompagnent dans ses soirées mondaines. Arrivés sur la Côte d’Azur, ils choisissent leur prochaine victime, un certain Glorin. En tentant de le séduire, la comtesse s’en éprend…

Cette comédie pleine d’humour nous fait découvrir un nouvel aspect du large spectre cinématographique de Raymond Bernard. Tartarin de Tarascon (1934) lui ouvrait la voie de la comédie dans un style campagnard ; il aborde ici la comédie mondaine, dans laquelle des personnages élégants enchaînent les bons mots d’esprit, reflets de toute une époque. Le film rappelle certaines comédies américaines d’alors, notamment celles de Lubitsch. Le succès de J’étais une aventurière poussera Raymond Bernard à en tourner le remake près de vingt ans plus tard (Le Septième commandement, 1958) avec l’élégante Edwige Feuillère, à nouveau dans le rôle principal.

 

.


L’aventurière conquiert l’amérique

 L’histoire plut en Amérique et Fox acheta les droits de remake. Dès 1940, le réalisateur américain Gregory Ratoff signe I Was an Adventuress dans lequel jouent Erich von Stroheim, Vera Zorina, Richard Green et Peter Lorre.

 

 

 


Cinéma Rex / Neuville-sur-Saône
- le 5.10.2010
20h J'étais une aventurière de Raymond Bernard présenté par Gérard Camy et Melvil Poupaud

Séances



Mardi 05 octobre à 20h00, Cinéma Rex
Samedi 09 octobre à 14h30, Pathé Bellecour (S2)



J’étais une aventurière

France, 1938, 1h43, noir et blanc, format 1:37
Réalisation : Raymond Bernard
Scénario : Jacques Companéez, Michel Duran
Photo : Michel Kelber, Philippe Agostini
Musique : Paul Misraki
Montage : Charlotte Guilbert   

Interprètes : Edwige Feuillère (Véra Vronsky), Jean Murat (Pierre Glorin), Jean-Max  (Désormeaux), Jean Tissier (Paulo), Marguerite Moreno (Tante Émilie), Félix Oudard (Rutherford), Guillaume de Sax (le marquis Koréani), André Numès Fils (le cousin Édouard), Christian Argentin (Van Kongen)

 

 



Le film sera précédé d'un avant-programme extrait des documentaires Raymond Bernard, fils de Tristan et Raymond Bernard, un grand cinéaste français (entretien filmé réalisé par Roger Ikhlef en 1973), organisé en partenariat avec l'INA.