Grille et liste des films

Vidéos

Institut Lumière


Programme 2010

ouverture

Prix Lumière 2010
Visconti
Ciné US 70's
Raymond Bernard
Dario Argento
Hommages
Dejà classiques!
De retour sur les écrans
Best of

Clôture du festival



Taking Off

de Milos Forman

Tchécoslovaquie, 1971


New York, début des années soixante-dix. Larry et Lynn Tyne voient leur vie tourmentée par les fugues répétées de leur fille Jeannie. Cette dernière part retrouver d’autres jeunes, rassemblés autour d’idéaux alternatifs comme l’émancipation par la musique ou la liberté sexuelle. Les parents décident un jour de suivre ses pas pour tenter de mieux la comprendre. Ils iront jusqu’à adhérer à une association pour parents d’enfants fugueurs…

Jeudi 07 octobre à 21h00, Institut Lumière (Hangar)
En présence de Milos Forman



Grâce au succès d’Easy Rider de Dennis Hopper, le contexte est favorable aux productions indépendantes lorsque Milos Forman arrive aux Etats-Unis en 1968. Réalisé avec un petit budget, Taking Off est représentatif de cette époque pour sa liberté de ton. Milos Forman et Jean-Claude Carrière, son scénariste, font preuve d’originalité et prennent le contre-pied des teen movies en choisissant de s’intéresser aux parents déboussolés. Certaines scènes sont mémorables, comme celle où ils s’essaient à la marijuana. Le film remporte un franc succès en Europe et reçoit le Grand Prix du Jury au Festival de Cannes en 1971. Le film vient de ressortir dans les salles françaises et fait toujours sensation !

 

 

 

 

Un ticket pour l'Amérique

 Lors du Festival de New-York, en 1967, Charlie Bluhdorn invite Forman à déjeuner. Le directeur de Gulf and Western et de la Paramount, lui-même arrivé adolescent aux Etats-Unis, propose son aide au jeune cinéaste tchèque et lui offre son billet pour Hollywood.

 


Séances



Mercredi 06 octobre à 16h30, Pathé Bellecour



Taking Off (Taking Off)
États-Unis, 1971, 1h33, couleur, format 1.85

Réalisation : Milos Forman
Scénario : Milos Forman, Jean-Claude Carrière, John Guare, John Klein
Photo : Miroslav Ondrícek
Montage : John Carter
Musique: Kathy Bates (Even the Horses Had Wings), Catherine Heriza (Lessons in Love)

Interprètes : Lynn Carlin (Lynn Tyne), Buck Henry (Larry Tyne), Linnea Heacock (Jeannie Tyne), Georgia Engel (Margot), Tony Harvey (Tony), Audra Lindley (Ann Lockston), Paul Benedict (Ben Lockston)