Grille et liste des films

Vidéos

Institut Lumière


Programme 2010

ouverture

Prix Lumière 2010
Visconti
Ciné US 70's
Raymond Bernard
Dario Argento
Hommages
Dejà classiques!
De retour sur les écrans
Best of

Clôture du festival



Amants et Voleurs

de Raymond Bernard

France, 1935


A la mort de son père, Claude Brévin, un jeune homme de bonne famille, doit faire face à de nombreux créanciers. Sans travail il s’introduit dans le milieu des gangsters. Ceux-ci lui confient une mission délicate : récupérer des lettres compromettantes chez une femme dont l’amant craint le chantage…

Raymond Bernard aborde ici un genre nouveau dans sa filmographie : la comédie policière. Le résultat nous montre une nouvelle fois le talent du réalisateur : « Il réussit de bout en bout une comédie souriante, composée d’observations délicates et parfois grinçantes, de fantaisie teintée de notations plus graves. Comme il l’expliquait à l’époque, il a cherché à traduire tant en images qu’en dialogues l’humour attentif et narquois de Tristan Bernard » (Eric Bonnefille). Arletty et Michel Simon dirigés par Raymond Bernard, c’est exceptionnel !



Le petit fils de Tristant Bernard
Lorsqu’il présente le film, le célèbre dramaturge déclare : « Je suis le père de la pièce, et mon fils est l’auteur du film, je suis donc le grand-père du film. Alors tout en aimant la pièce, j’ai encore plus de tendresse pour le nouveau-né. »

 




Amants et voleurs

France, 1935, 1h45, noir et blanc, format 1:37
Réalisation : Raymond Bernard
Scénario : Raymond Bernard, Henri Diamant-Berger d’après Costaud des Epinettes de Tristan Bernard et Alfred Athis
Photo : Joseph-Louis Mundwiller, René Ribault
Musique : Jean Lenoir

Interprètes : Arletty (Agathe), Michel Simon (Doizeau), Florelle (Irma Lurette), Pierre Blanchar (Claude Brévin), Jean Wall (Gabriel), Joffre (le père Tabac), Raymond Aimos (un clochard), Milly Mathis (la femme de chambre), Abel Jacquin (le baron de Rouget), Paul Azaïs (Valtier)

Sortie en France : 15 novembre 1935

 

 



Le film sera précédé d'un avant-programme extrait des documentaires Raymond Bernard, fils de Tristan et Raymond Bernard, un grand cinéaste français (entretien filmé réalisé par Roger Ikhlef en 1973), organisé en partenariat avec l'INA.