Grille et liste des films

Vidéos

Institut Lumière


Programme 2010

ouverture

Prix Lumière 2010
Visconti
Ciné US 70's
Raymond Bernard
Dario Argento
Hommages
Dejà classiques!
De retour sur les écrans
Best of

Clôture du festival



Les croix de Bois

de Raymond Bernard

France, 1931


Front de Champagne, 1915. Engagé volontaire, l’étudiant en droit Gilbert Demachy, se met aux ordres du caporal Bréval, boulanger dans le civil. Il découvre la camaraderie des poilus dans les tranchées, notamment auprès de l’ouvrier Sulphart, du paysan Fouillard, de l’ouvrier Vieublé. Mais bientôt l’offensive reprend et Gilbert est confronté à la réalité de la guerre…

Remerciements chaleureux aux Archives Françaises du film

 
Treize ans après la Der des der, Raymond Bernard lance un appel pacifiste à travers ce superbe film au réalisme frappant. La reconstitution, la qualité de la photo et la performance des acteurs dont certains ont encore en mémoire leurs propres combats, contribuent à la force de ce film proche du documentaire. Abel Gance : « C’est un film remarquable. M. Bernard est assurément l’un des meilleurs metteurs en scènes. La photo, genre actualité, sans effets voulus, sans joliesse, sans apprêt, correspond à l’esprit de l’œuvre…Que des œuvres de cette qualité sont rares, hélas ! »

 




Stock-Shots

Fox Film Corporation aux États-Unis acheta les droits de distribution des Croix de bois.
Finalement les Américains tournèrent leurs propres films sur la Grande Guerre mais réutilisèrent certains plans du film de Raymond Bernard, par exemple dans Le Monde en marche (The World Moves On) de John Ford (1934) ou encore des Chemins de la Gloire (The Road to Glory) d’Howard Hawks (1936) dans lequel on voit, paraît-il, Pierre Blanchar, lancer des grenades.

 


Séances



Vendredi 08 octobre à 11h00, Institut Lumière
Vendredi 05 décembre à 14h30, ITUT LUMIERE / HANGAR / LYON 8
Dimanche 07 décembre à 14h30, ITUT LUMIERE / HANGAR / LYON 8



Les Croix de bois

France, 1931, 1h50, noir et blanc, format 1:37
Réalisation : Raymond Bernard
Scénario : André Lang, Raymond Bernard d’après Les Croix de bois de Roland Dorgelès
Photo : Jules Kruger, René Ribault
Musique : marches militaires et airs de café-concerts
Montage : Charlotte Guilbert 

Interprètes : Pierre Blanchar (Adjudant Gilbert Demachy), Gabriel Gabrio (Sulphart), Charles Vanel (Caporal Bréval), Raymond Aimos (Fouillard), Antonin Artaud (Vieublé), Paul Azaïs (Broucke), René Bergeron (Hamel), Raymond Cordy (Vairon), Marcel Delaître (Berthier), Jean Galland (Capitaine Cruchet), Pierre Labry (Bouffioux)

 

 



Le film sera précédé d'un avant-programme extrait des documentaires Raymond Bernard, fils de Tristan et Raymond Bernard, un grand cinéaste français (entretien filmé réalisé par Roger Ikhlef en 1973), organisé en partenariat avec l'INA.