Grille et liste des films

Vidéos

Institut Lumière


Programme 2010

ouverture

Prix Lumière 2010
Visconti
Ciné US 70's
Raymond Bernard
Dario Argento
Hommages
Dejà classiques!
De retour sur les écrans
Best of

Clôture du festival



Dossier 51

de Michel Deville

France, 1978


Silencieusement des ordinateurs compilent des données et les écrans s’emplissent de signes. Dominique Auphal, haut fonctionnaire, marié, deux enfants, est nommé à un poste-clé dans une organisation internationale. Sa carrière s’annonce brillante, et les services secrets étrangers ouvrent un dossier sur lui. Il porte le numéro 51...

Le Zola / Villeurbanne - le 6.10.2010
20h30 Le Dossier 51 de Michel Deville présenté par Michel Deville

 

Pathé Bellecour (2ème salle) - le 7.10.2010
20h30 Le Dossier 51 de Michel Deville présenté par Michel Deville



Michel Deville adapte brillamment le ″roman non-romanesque″ de Gilles Perrault. Le livre était largement composé de rapports méthodiques sur la vie d’un homme observé à son insu. Le cinéaste reconstitue cette froideur clinique grâce à un procédé ingénieux : jamais on ne voit les services qui enquêtent sur la vie de Dominique Auphal alias 51. Celle-ci est décortiquée avec une minutie d’autant plus oppressante que les observateurs sont anonymes. Mais le plus troublant est que le spectateur est manipulé à son tour. Il se trouve de gré ou de force en position de voyeur, du côté des services secrets, face à personnage isolé, enfermé dans l’écran. Un film dérangeant et captivant.

 

 

 

Michel Deville et le voyeurisme

 Le thème de voyeurisme et de la manipulation étaient déjà présents dans certains films de Michel Deville pendant ses années de collaboration avec la scénariste Nina Companeez dans Adorable Menteuse (1962) ou A cause à cause d’une femme (1963) ou encore Benjamin ou les mémoires d’un puceau (1968). Le thème est décliné ensuite dans son aspect le plus social avec un questionnement sur la liberté en société dans Le Mouton enragé (1974) avant Dossier 51 (1978).

 



Séances



Mercredi 06 octobre à 20h30, Le Zola
En présence de Michel Deville
Vendredi 08 octobre à 16h30, Cinéma Comœdia
Mercredi 07 décembre à 19h00, ITUT LUMIERE / HANGAR / LYON 8
Vendredi 09 décembre à 21h00, ITUT LUMIERE / HANGAR / LYON 8




Dossier 51

France, 1978, 1h48, couleur, format 1:66

Réalisation : Michel Deville

Scénario : Michel Deville, Gilles Perrault d’après son roman Dossier 51           

Photo : Claude Lecomte                       

Musique : Jean Schwarz, Franz Schubert Sonate Arpeggione                       

Montage : Raymonde Guyot                       

 

Interprètes : François Marthouret (Dominique Auphal/51), Claude Marcault (Liliane Auphal/52), Philippe Rouleau (Philippe Lescarre/52 bis) Nathalie Juvet (Marguerite Marie),

Pierre Mailland (Stéphane), Julie-Amour Rossini (Elodie), Christophe Malavoy (l’agent de Marguerite Marie), Françoise Béliard (Sylvie Mouriat), Jenny Clève (la femme de ménage de 51), Roger Planchon (Esculpade 1), Patrick Chesnais (Hadès)