Grille et liste des films

Vidéos

Institut Lumière


Programme 2010

ouverture

Prix Lumière 2010
Visconti
Ciné US 70's
Raymond Bernard
Dario Argento
Hommages
Dejà classiques!
De retour sur les écrans
Best of

Clôture du festival



Mélodie pour un tueur

de James Toback

Etats-Unis, 1978


Jimmy Angelelli est à la croisée des chemins. Pianiste virtuose, il nourrit l’ambition de devenir concertiste. Mais son père, un homme mafieux qu’il ne peut pas laisser tomber, lui demande de l’aide pour recouvrer ses dettes. Parallèlement, Jimmy est terriblement attiré par Carol qu’il a repérée tandis qu’elle l’écoutait jouer du piano...

Institut Lumière - le 7.10.2010

16h15 Mélodie pour un tueur de James Toback présenté par Samuel Blumenfeld



Michel Ciment : «Toback, derrière la caméra signe un film de l’excès et de la transgression. Mais ces expériences limites sont filmées d’un regard froid, clinique, distant qui nous fait penser non pas au style lyrique, fiévreux, tourmenté du Martin Scorsese de Mean Streets (1973), mais au scalpel glacial du Stanley Kubrick du Baiser du Tueur (1955) ou du Leonard Kastle des Tueurs de la lune de miel (1969). » Harvey Keitel incarne merveilleusement ce personnage schizophrénique qui n’arrive pas à vivre sa propre vie. Cette extraordinaire performance d’acteur est appuyée par un son et une image particulièrement travaillés pour créer une atmosphère répondant au déséquilibre psychique du héros.

 

 

 

L’avis de Quentin Tarantino

Quentin Tarantino (Positif, 2009) : « Le côté outrancier des dialogues et du comportement des personnages ne donne pas l’impression d’être au cinéma, mais de faire partie de la réalité. »

 

 


Séances



Jeudi 07 octobre à 16h15, Institut Lumière
En présence de Samuel Blumenfeld




 


 

 

Mélodie pour un tueur

(Fingers)

Etats-Unis, 1978, 1h30, couleur, format 1:85

Réalisation : James Toback

Scénario : James Toback

Photo : Michael Chapman

Musique : James Fields, Johann Sebastian Bach Toccata en mi mineur, George Barrie Now is forever, airs de The Drifters, The Angels, Marilee Rush, The Jamies

Montage : Robert Lawrence

 

Interprètes : Harvey Keitel (Jimmy Fingers),Tisa Farrow (Carol), Jim Brown (Dreems), Michael V. Gazzo (Ben), Marian Seldes (Ruth), Danny Aiello (Butch), Ed Marinaro (Gino), Georgette Mosbacher (Anita), Tanya Roberts (Julie)

 

Sortie aux Etats unis : 2 mars 1978

Sortie en France : 23 août 1978