Grille et liste des films

Vidéos

Institut Lumière


Programme 2010

ouverture

Prix Lumière 2010
Visconti
Ciné US 70's
Raymond Bernard
Dario Argento
Hommages
Dejà classiques!
De retour sur les écrans
Best of

Clôture du festival

 

Andrzej Zulawski

 

 


Né à Lwów en Ukraine, Andrzej Zulawski passe son enfance en Tchécoslovaquie puis en Pologne. À la fin des années 1950, il étudie le cinéma en France à l’IDHEC. De retour en Pologne, il assiste le réalisateur Andrzej Wajda. Son premier film, La Troisième partie de la nuit datant de 1971, est adapté d’un roman de son père. Le deuxième, Le Diable (1972) fut interdit en Pologne. Le cinéaste repart alors pour la France où il tourne L’Important c’est d’aimer (1975), tiré du roman de Christopher Frank La Nuit américaine. Le succès de ce film, porté par Romy Schneider et Jacques Dutronc, lui permet de retourner en Pologne, où les autorités l’empêchent cependant de finir Le Globe d'argent. Le cinéaste poursuit alors sa carrière à l’ouest avec une coproduction franco-allemande, Possession, crise conjugale entre un agent secret et une femme possédée par une force étrange. Présenté à Cannes, Possession est récompensé par le Prix d'interprétation féminine décerné à Isabelle Adjani. Le tournage de L'Amour braque (une adaptation libre de L’Idiot de Fiodor Dostoïevski) est pour Zulawski particulièrement important : il y rencontre Sophie Marceau qu'il dirige aussi dans Mes nuits sont plus belles que vos jours (1988), d'après le best-seller de Raphaële Billetdoux, et, plus tard, dans La Fidélité (2000). Actuellement, Andrzej Zulawski travaille avec deux personnalités lyonnaises à l’écriture d’un nouveau long métrage, Matière noire, produit par Marc Guidoni et coécrit avec Laurent Bonzon et Denis Bretin.

Présent au festival Lumière 2010, il revient cette année nous parler de son film L’Important c’est d’aimer.

Source : http://www.lumiere2010.org/fiche-personnalite/andrzej-zulawski,42.html



Retour