Grille et liste des films

Vidéos

Institut Lumière


Programme 2010

ouverture

Prix Lumière 2010
Visconti
Ciné US 70's
Raymond Bernard
Dario Argento
Hommages
Dejà classiques!
De retour sur les écrans
Best of

Clôture du festival

 

 

 

Le cinéma français oublié
Raymond Bernard

 



A découvrir, l’œuvre d’un des cinéastes ayant le mieux réussi le passage du cinéma muet au cinéma parlant, trop oublié même s’il a laissé des films de renom tels Le Miracle des loups (1924) ou Les Croix de bois (1931).




Amants et voleurs
Amants et voleurs (1935)

Fils de l’écrivain, polémiste et journaliste Tristan Bernard, Raymond Bernard débuta au cinéma dans les années 1910, livrant au cinéma muet français des œuvres inoubliables, comme Le Miracle des loups en 1924. Dès son passage au parlant, il devint l’un des cinéastes importants des années trente et quarante, faisant jouer Charles Dullin, Gaby Morlay, Charles Vanel, Michel Simon ou Arletty. On compte parmi ses films les plus célèbres : Les Croix de bois (1931), Le Coupable (1936), Les Otages (1939) et sans doute la meilleure adaptation des Misérables, en 1933.

Un hommage parrainé par le cinéaste Bertrand Tavernier, ainsi que par Raymond Chirat, le grand spécialiste du cinéma français, et Bernard Chardère, fondateur de Positif et de l’Institut Lumière.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les films de la rétrospective :

 

• Le Joueur d'échecs (1926, 2h15)
• Les Croix de bois (1931, 1h50)
• Amants et voleurs (1935, 1h45)
• J'étais une aventurière (1938, 1h43)
• Les Otages (1939, 1h45)
• Adieu chérie (1945, 1h55)



 

Cette rétrospective est rendue possible grâce au concours des Archives Françaises du film du CNC, de la Cinémathèque française, de Pathé et de Gaumont.

 

Remerciements à Marie Françoise Osso-Fontaine, Martine Pattin et Brigitte Berg.
Avec le soutien de la SACD. Le film Les Misérables ne sera finalement pas programmé, pour des raisons techniques indépendantes de notre volonté.


Avec l'aimable participation de l'INA, le festival diffusera le documentaire Raymond Bernard (Roger Ikhlef, 1973), entretien filmé entre le cinéaste et le critique Jean José Marchand, le jeudi 7 octobre à 15h30. Tous les films de la rétrospective seront également précédés d'avant-programmes extraits de ce documentaire.

 


retrouver ce média sur www.ina.fr

 

 



Les autres sections de Lumière 2010 :


Prix Lumière : Milos Forman

Le cinéma de Luchino Visconti

Le cinéma français oublié Raymond Bernard

Raretés US des années 70’

Profondo rosso : le cinéma de Dario Argento

Déjà classiques !

De retour sur les écrans !

Best of restaurations 2010

Ciné-concert Le Cameraman
Sublimes moments du muet
Documentaires cinéma

Diaporama : cliquez sur une vignette pour ouvrir le diaporama en grand format



Les Films de Raymond Bernard
Le Joueur d'échec

 

"Le Joueur d'échecs" (1926, 2h15) "Le Joueur d'échecs" (1926, 2h15) "Le Joueur d'échecs" (1926, 2h15) "Le Joueur d'échecs" (1926, 2h15)
"Le Joueur d'échecs" (1926, 2h15) "Le Joueur d'échecs" (1926, 2h15) "Le Joueur d'échecs" (1926, 2h15) "Le Joueur d'échecs" (1926, 2h15)
"Le Joueur d'échecs" (1926, 2h15) "Le Joueur d'échecs" (1926, 2h15)    

 



Les Films de Raymond Bernard
Les Croix de bois

 

"Les Croix de bois" (1931, 1h50) "Les Croix de bois" (1931, 1h50) "Les Croix de bois" (1931, 1h50) "Les Croix de bois" (1931, 1h50)
"Les Croix de bois" (1931, 1h50)      

 



Les Films de Raymond Bernard
Amants et Voleurs


"Amants et voleurs" (1935, 1h45) "Amants et voleurs" (1935, 1h45) "Amants et voleurs" (1935, 1h45) "Amants et voleurs" (1935, 1h45)
"Amants et voleurs" (1935, 1h45) "Amants et voleurs" (1935, 1h45) "Amants et voleurs" (1935, 1h45) "Amants et voleurs" (1935, 1h45)

 



Les Films de Raymond Bernard
J'étais une aventurière

 

"J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43)
"J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43)
"J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43)
"J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43)
"J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43) "J'étais une aventurière" (1938, 1h43)  

 



Les Films de Raymond Bernard
Les Otages

 

"Les Otages" (1939, 1h45) "Les Otages" (1939, 1h45) "Les Otages" (1939, 1h45) "Les Otages" (1939, 1h45)
"Les Otages" (1939, 1h45) "Les Otages" (1939, 1h45) "Les Otages" (1939, 1h45)  

 



Les Films de Raymond Bernard
Adieu Chérie

 

"Adieu chérie" (1945, 1h55) "Adieu chérie" (1945, 1h55) "Adieu chérie" (1945, 1h55) "Adieu chérie" (1945, 1h55)
"Adieu chérie" (1945, 1h55)